Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

INRA

Canal Chercheurs, étudiants - Actus - version française
  1. esco eutrophisation

    Le CNRS,l’Ifremer, l’Inra et Irstea ont présenté, lors du colloque de restitution qui s’est déroulé mardi 19 septembre à Paris, le rapport de l’expertise scientifique collective (ESCo) sur l’eutrophisation, qu’ils ont menée à la demande du ministère de la Transition écologique et solidaire et de celui de l’Agriculture et de l’Alimentation, avec le soutien financier de l’Agence française pour la biodiversité.

  2. comment les plantes survivent aux sécheresses

    Des chercheurs Inra se sont intéressés à l’importance de la régulation des stomates (petits orifices présents à la surface des feuilles qui régulent les flux d’eau et de CO2) dans la résistance à la sécheresse. Leurs résultats montrent la nécessité de réviser la théorie actuelle qui repose sur une coordination étroite entre la fermeture des stomates et le début de l’embolie vasculaire chez les plantes.

  3. vaches top modèles de la recherche

    La vache peut être un modèle pertinent pour l’étude des anomalies génétiques humaines. C’est la conclusion d’une équipe internationale menée par l’Inra - en collaboration avec ALLICE, le CEA et VetAgroSup pour la France - publiée dans la revue Scientific Reports.

  4. choc septique

    Des chercheurs de l'Inserm, en collaboration avec l'Inra, ont réussi à produire une protéine humaine en laboratoire et à l'utiliser contre les infections bactériennes et comme traitement contre le choc septique. Ces travaux publiés dans la revue Scientific Reports sont donc une piste sérieuse contre cette infection qui reste aujourd'hui une urgence médicale.

  5. porte-greffe de vigne développé pour résister au court-noué sans impact sur les microorganismes de l’environnement

    En l’absence de méthode curative de lutte contre le court-noué, une maladie virale de la vigne, des stratégies de développement de plantes résistantes ont été entreprises. Des chercheurs de l’Inra et du CNRS montrent que l’utilisation de porte-greffes transgéniques de vigne ne modifie pas les populations de virus et bactéries du sol.

Vous êtes ici : Agri-NPK Actualités INRA